Quels sont les meilleurs programmes pour progresser en VTT ?

Le VTT est une des disciplines du cyclisme qui exige des performances à la fois efforts physiques, mais aussi techniques. Comme les plus grands sportifs de football, de perche, de ski etc, les pratiquants du VTT se doivent pratiquer sérieusement leur activité, en plus du talent par lequel ils peuvent bénéficier.

Il est donc important afin de maîtriser et progresser en VTT de ne pas se contenter de ses qualités déjà requises, et de se préparer de façon rigoureuse et adaptée pour adopter des techniques de qualité en cette discipline.

Nous, allons dans cet article, nous intéresser aux qualités et programmes qu’il faut adopter et maîtriser afin de percer dans la discipline du VTT.

L’amélioration de la puissance en VTT

Le VTT est une des disciplines qui nécessitent beaucoup d’endurance et de capacités solides. Le but principal du VTT est de rouler de façon rapide sur une distance bien précise, et ceci en gardant un taux assez élevé en puissance durant le parcours réalisé. Cette puissance est appelée puissance maximale aérobie, ou bien PMA, qui doit être élevée tout au long du trajet afin de s’assurer d’être performant en vitesse et en endurance.

Afin de pouvoir progresser en VTT et maintenir une puissance élevée, il est important de bien s’exercer régulièrement avec des intervalles de temps réduits, soit entre quelques secondes jusqu’à quelques minutes seulement.

Les études ont pu montrer que progresser en PMA ne peut pas s’effectuer à l’aide d’une méthode bien spécifique. L’idée étant de fournir des efforts qui dépassent certains pourcentages de son PMA, soit un taux supérieur à 85% de la puissance maximale.

Il est recommandé de commencer à pratiquer :

  • Deux séries de 6 qui durent 3 minutes, avec un taux de 85% de la puissance ;
  • Ou bien trois séries de 6 d’une minute, avec un pourcentage de 100% de la PMA ;
  • Sinon, vous pouvez pratiquer 3 séries de 7 d’une demi-minute, avec un taux de 120% de la puissance maximale.

Mais il est important de le faire deux jusqu’à 3 fois durant la semaine, pendant deux semaines au minimum.

programme-vtt

Travailler sa capacité musculaire

Pour progresser en VTT, il est aussi important d’également travailler sa capacité musculaire. Il faudra donc adapter ses entraînements au type de discipline à pratiquer. Comme par exemple dans le parcours du cross-country, les efforts changent en fonction du type de terrain parcouru.

Dans certains circuits, les pentes accentuées forcent les cyclistes à réaliser de faibles pédalages tout en se fixant sur la selle. Il est donc important de se munir de qualités musculaires assez importantes afin de résister à ce genre d’efforts, et ceci en faisant par exemple des séances en grimpant des montés extrêmement droites.

  • Deux séries de 6 avec une durée d’une minute, à 40 tours par minute ;
  • Une minute de récupération et 5 minutes de récupération entre les deux séries ;
  • Redescendre suite à une minute de pratique.

Il faudra donc prendre son temps de récupération durant la descente, ou bien sur un parcours plat en maintenant ses jambes actives, c’est-à-dire continuer à pédaler.

Un autre programme efficace pour faire progresser sa capacité musculaire en VTT est de réaliser des sprints départs arrêtés. Vous pouvez par exemple pratiquer 15 départs arrêtés avec 20 tours et une fréquence de 120 tours par minute sur une surface plate, et 100 tours par minute sur les montées. Le temps de récupération doit être de 3 minutes.